Navigation bar
  Home Start Previous page
 87 of 113 
Next page End 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92  

En Jan 1881 charge à Nantes pour Maurice
En Fev 1881 quitte ? pour La Réunion
En Juil 1882 quitte Pondichéry pour Maurice
 
Le 17 Juillet 1882 il fait naufrage dans l’Océan Indien
Le navire a toujours été commandé par Gédéon Ertaud, sauf pendant ses congés. Le navire n'a pas porté chance à ses Commandants de remplacement. Benjamin
Soulas qui le commande en 1870, décède à 32 ans à bord du Gédéon-Marie à Camaret. (Le Mémorial des marins de Rezé indique qu’il serait mort de la fièvre jaune au
cours d’une traversée Saïgon-Europe). En 1880 Jean-Baptiste Aubin qui le commande est grièvement blessé à Cayenne. Rapatrié il meurt en vue de Gibraltar où il fut
inhumé. 
En fin de carrière Gédéon Ertaud reprendra du service comme Capitaine d’armement de la Cie des Armateurs Nantais et à ce titre il suivra la construction du
“Cassard” cap-hornier de prime qui terminera ses jours de bien triste façon au cours de son cinquième voyage en 1906. Citons le Cdt Lacroix :
        " Dans le courant de mai 1906, venant de l'Oregon, ayant doublé le Cap Horn pour revenir en Europe, Cassard trouva de gros vents d'ENE établis au large de la
Terre" de Feu, avec du temps pluvieux et bouché, mer très grosse. Depuis plusieurs jours sans observations le Capitaine Lemoine allait se décider à prendre les
amures à babord craignant de se trouver trop près des Iles Malouines. Tout à coup il toucha sur les rochers de Blaker Island. Le navire s'entrouvrit par le travers de
son grand panneau et coula; La terre était proche et les hommes purent y aborder à la nage. Après huit jours de souffrances dans le dénuement le plus absolu, un
remorqueur vint les recueillir pour les mener à Port Stanley. Navires et chargement furent vendus aux enchères 99 livres".
Fernand, le fils de Gédéon naviguera jusqu’à l’âge de 40 ans puis mettra sac à terre à son mariage. Il a servi comme Lieutenant sur le Dupleix, cap hornier lancé
en 1901, appartenant au même armateur que le Cassard. Ce navire a vécu de nombreuses aventures avant de finir coulé par Von Luckner de la Kriegsmarine en 1917.
Son fils sera Officier Mécanicien de la Marine nationale …et brillant Ingénieur nucléaire.
André Ertaud (1910-2003)
André Ertaud, né en 1910 et décédé le jour de Noël 2003 à l'âge de 93 ans, est le fils de Fernand Ertaud. Après des études brillantes aux Arts et Métiers de
Paris il intègre en 1930 le corps prestigieux des Ingénieurs Mécaniciens de la Marine Nationale où il se spécialisera dans les sous-marins. Il termine sa carrière
comme Ingénieur Mécanicien en Chef de 1
ère
Classe, l’équivalent de Capitaine de Vaisseau. Commence alors pour lui une nouvelle carrière dans le domaine de l’énergie
nucléaire et il participe activement à la mise en place du programme de nucléaire civil de la France. Il a gardé quelques souvenirs de son grand-père Gédéon disparu en
Previous page Top Next page