Navigation bar
  Home Start Previous page
 53 of 113 
Next page End 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58  

Autres voiliers de charge
Selon le type de trafic pour lequel ils sont utilisés les voiliers de marche sont de dimensions et d'architecture variable. En dessous du brick on trouvait
le brick-goélette, dont le mât arrière est un mât barque (c’est-à-dire sans voiles carrées). Puis la goélette dont les deux mâts sont gréés en barque. Puis le
chasse-marée ou le lougre. Le chasse-marée est un voilier typique de Bretagne Sud, identique à la bisquine de Cancale, dont un exemplaire a été récemment
reconstitué.
La définition du chasse-marée du Larousse 1900 est la suivante: “ Le chasse-marée sert à la pêche et au petit cabotage. Il est gréé d’ordinaire avec
trois mâts portant des voiles à bourcet, grand mât, mât de misaine, tapecul et un foc. Il a rarement des voiles carrées mais presque toujours une voile
supplémentaire à bourcet, hissée au-dessus de la grand’voile appelée taillevent.”
Le lougre ressemble au Chasse-marée, mais il est légèrement moins gros et moins voilé.
                                              
                                                     Brick Goëlette Clarisse – Cap Lancelot (avec le fanion de Nantes)                                                  Chasse-Marée
Voiliers de marche - Clippers
Vers 1850 apparaît un nouveau type de voilier, le clipper destiné à transporter le plus rapidement possible des marchandises nobles (thé, café, or), du
courrier et surtout des passagers. On parle alors de “voilier de marche“ par opposition au “voilier de charge“. L’architecture et les conditions d'exploitation
Previous page Top Next page