Navigation bar
  Home Start Previous page
 5 of 113 
Next page End 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10  

5             
capitaine au Long Cours, mort au Village du Chêne à 25 ans. Son époux Pierre Bureau, Capitaine au Cabotage mort en mer à l'âge de 30 ans ne repose pas à côté
d’elle. Ni son fils Pierre, Capitaine au Long Cours, mort en mer à l'âge de 26 ans (le 25 mars 1854). Marie Bureau, épouse et mère de trois Capitaines décèdera sans
postérité en 1857 un an seulement après la disparition de son dernier fils Théodore peut-être à la suite d'un chagrin mortel. 
        Marie Bureau (1801-1857) née Pichaud était la fille de Jean-Baptiste Pichaud (1767-1849) un Charpentier de Navires et de Elizabeth Bureau. Sa soeur Jeanne
avait épousé un Charpentier de Navires, Jean Bureau, dit Capirote, le frère de Pierre son mari. Sa sœur Jeanne et son époux Jean Bureau ont eu au contraire une
nombreuse descendance dont l’auteur de ces lignes. Ils reposent tout près de là. Sa deuxième soeur Elizabeth, dite Babet, épouse un Capitaine au Long Cours
Guillaume Huchet et sa sœur cadette Françoise un Capitaine au Cabotage, Aimé Huchet. Son frère aîné Jean Pichaud (1799-1861) dit Raton est également Maître
(ou capitaine) au cabotage. Dans cette famille Pichaud trois des quatre sœurs ont épousé un capitaine et le seul fils est lui aussi capitaine. 
NB – Les Capitaines au cabotage avaient un diplôme de Maître au cabotage. Mais pour plusieurs raisons expliquées plus loin le titre de politesse  qui était
couramment utilisé, y compris par eux-mêmes, était celui de Capitaine au cabotage. Dans ce texte c’est l'une ou l'autre des expressions qui est utilisée selon le
contexte.
Pierre Bureau – Premier épisode
Né en 1800 au village de la Barbinière il est le fils de Mathurin Bureau, gabarier et de Marguerite Leroy. Pierre Bureau, pleuré par sa Veuve est selon toute
vraisemblance l'un des tous premiers Vertaviens à avoir eu l’audace de se lancer dans l'aventure maritime au tout début du XIX
ème
ainsi que Jean Pichaud le frère
de Marie Bureau et quelques autres pionniers. Une lettre écrite par ce Pierre Bureau nous en dit un peu plus, un témoignage émouvant quand on connaît la suite de
son histoire. Pour situer cette lettre, Pierre Bureau a 22 ans en 1822 quand il écrit de Terre-Neuve à sa mère Marguerite, née Leroy, Veuve de Mathurin Bureau
décédé en 1808. Il est encore célibataire. Son frère Jean Bureau, Charpentier de Navires, vient d’épouser au début de l'année Jeanne Pichaud, lui-même épousera
un peu plus tard la soeur de Jeanne, Marie, la future Veuve Marie Bureau.
Il disparaîtra en mer, 8 ans plus tard dans des circonstances qui seront élucidées plus loin. Ce Pierre Bureau père a laissé un souvenir qui a réussi à
traverser le temps. Il s’agit d’une maquette de frégate (voir plus loin)  réalisée selon toute vraisemblance pendant son service dans la marine militaire. Elle a dû
beaucoup intéresser les charpentiers de navire et les enfants du village … rêvant de devenir un jour Capitaines.
Previous page Top Next page