Navigation bar
  Home Start Previous page
 38 of 113 
Next page End 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43  

Noëmie Bureau
Noëmie Bureau est la fille orpheline de Auguste Bureau et de Pauline Pichot originaire du Pellerin une autre bourgade de Navigateurs située en bord de
Loire. J'ai perdu (provisoirement) la trace de la descendance nombreuse de Noëmie Bureau. Mais son passage sur terre n’a pas été sans laisser de traces, car c’est
son histoire qui donne la clé de l’énigme de la rencontre à priori improbable entre Ernestine Bureau, fille d’un capitaine de Vertou, et de Ernest Le Tilly fils d’un
négociant terrien de Assérac, tout au nord du département. Il s’agit de son mariage avec Georges Lechat, un Capitaine au Long Cours originaire de Assérac. 
Noëmie Pauline Bureau naît le 1
er
Décembre 1857 au Pellerin. Sa mère Pauline Virginie Pichot meurt en 1859 et son père disparaît en mer en 1863 la laissant
orpheline de père et mère à l’âge de six ans. Elle est recueillie par son oncle Jean Bureau dans sa maison du Chêne et est élevée avec Ernestine sa cousine germaine
plus jeune de sept ans. C’est en raison de ces tristes circonstances qu’avaient échoué dans le grenier de la maison de Jean Bureau des collections de cartes marines
ayant appartenu à Auguste Bureau sur lesquelles jeune enfant je tentais de déchiffrer les points de relèvement astronomiques notés au crayon de ses routes vers
Java, Sumatra et la mer de Chine. 
Noëmie rencontre son futur mari Georges Lechat, Capitaine au Long Cours, dans des circonstances inconnues mais faciles à imaginer dans ce milieu de
navigateurs. Sept enfants naîtront de ce mariage qui a lieu à Vertou en Avril 1878. Georges Lechat est originaire d’une honorable famille de Assérac étroitement
liée à celle des Le Tilly puisque leurs maisons familiales se font face à la sortie du bourg d'Assérac sur la route de Guérande.
Quatre mois plus tard en Juillet 1878 Eugénie Le Tilly la sœur de Ernest qui
épouse à Assérac son voisin François-Emile Lechat. Ernestine Bureau participe bien
sûr avec sa cousine Noëmie Lechat-Bureau à toutes ces festivités nuptiales où elle
fait la connaissance des frères et soeurs Le Tilly. En cette année 1878 Ernestine
Bureau n’a que quatorze ans et Ernest Le Tilly dix-neuf. Ils se marieront huit ans
plus tard.en 1886 à Vertou.  La nef de la nouvelle Eglise de Vertou vient juste
d’être achevée, mais son ambitieux clocher. On peut imaginer la fierté de Jean
Bureau qui inaugure quasiment pour le mariage de sa fille ce magnifique édifice
auquel il a consacré tant d’énergie pendant son mandat de Maire de Vertou.A
l’occasion du mariage de Ernestine Bureau, ses cousins de Trentemoult ont été
invités, notamment ses cousins germains Félix et Georges Fruneau qui à cette
occasion font la connaissance de Mathilde et Albertine Le Tilly, les deux sœurs
cadettes de Ernest, qu’ils épouseront plus tard. De cette double union naîtra une
quantité de Fruneau - Le Tilly. Ces deux cousins Fruneau étaient les fils de Aglaé
Fruneau - Ertaud la tante de Ernestine Bureau du côté maternel. A partir du
mariage de la petite orpheline Noëmie Bureau trois autres mariages ont été
conclus, qui ont donné une abondante descendance contemporaine dont je fais
partie, comme beaucoup d’autres aujourd'hui.
                                                                                                                                                         Fiançailles des soeurs Le Tilly et frères Fruneau à Assérac
Pierre Bureau, le frère de Jean
Après son mariage avec Hortense Lancelot en Octobre 1856, Pierre Bureau quitte définitivement Vertou pour s’installer à Bouguenais. Sa trace se perd
définitivement à Vertou mais on la retrouve bien vivante à Trentemoult où naît en Février 1857 leur fille Hortense.
Previous page Top Next page